Skip to content

Nos étapes en train

De multiples raisons peuvent amener à prendre le train avec son vélo et l’ensemble des bagages. Nous avons pu expérimenter ce moyen de locomotion à quatre reprises. Tous les trains couchettes empruntés mettaient à disposition de l’eau bouillante.

Tbilissi (Géorgie) // Baku (Azerbaïdjan)

11 heures / 70 laris (GEL) soit 27 € par personne

Nous installons les vélos dans l’espace situé entre deux wagons. La roue avant est enlevée. Les vélos sont placés à la verticale, liés entre eux ainsi qu’à une paroi du train par deux tendeurs. Il est important que l’installation des vélos n’entrave pas l’ouverture complète des portes entre les wagons. Nous sommes dans une cabine couchette totalisant quatre voyageurs. L’espace attribué aux bagages est suffisant pour nos 12 sacoches.

Beyneu (Kazakhstan) // Turkestan (Kazakhstan)

44 heures / 6000 tenges (KZT) soit 16 € par personne

Après une rude négociation avec les employées en charge de notre section, nous réussissons à mettre les vélos entre deux wagons. Cette négociation nous fera quasiment rater le train. Le schéma d’installation des vélos est similaire au train précédent. Lors de l’achat du billet, il semble possible de payer un supplément pour ensuite déposer les vélos dans un wagon dédié aux marchandises. Cette option ne nous a pas été proposée lorsque nous avons pris les billets. Il est donc nécessaire de la demander. Le voyage est effectué en train couchette. Il est recommandé de prendre au moins un lit situé au niveau inférieur afin d’avoir accès à une table.

Urumqi (Chine) // Hefei (Chine)

50 heures / 650 rmb (CNY) soit 88 € par personne

Les guichets de la gare d’Urumqi ouvrent à 5h30. Il est possible d’éviter plusieurs heures de queue en achetant son ticket tôt le matin, avant 8-9h. Certains employés de guichets parlent anglais. Demandez lesquels aux personnels de gare qui sont présents entre les queues.

Les vélos voyageront à part. Une entreprise nommée China Railway Express (CRE), s’occupe du fret ferroviaire. Elle se situe sur la gauche lorsqu’on fait face à la gare d’Urumqi. L’ensemble des sacoches sont mises dans un grand sac qui est scellé. Ce dernier est fourni gratuitement par le transporteur. La tarification s’élève à 7 rmb (1 euro) par kilo. Lors de l’envoi, un reçu est donné par le transporteur. Il sera nécessaire de le présenter pour récupérer les biens envoyés. Les vélos sont déposés trois heures avant le départ du train.

Nous voyageons en couchette. Le train est climatisé et dispose d’un wagon restaurant. La liaison entre Urumqi et Hefei est directe, les vélos sont donc dans un wagon du même train. Ils seront récupérés intacts avec tous les bagages, peu après notre arrivée. Lorsqu’on fait face à la gare de Hefei, l’entrepôt de CRE se situe sur la droite.

Chaohu (Chine) // Suzhou (Chine)

4 heures / 150 rmb (CNY) soit 20 € par personne

Attention ! Il est possible d’acheter un billet dans une gare pour un train qui part d’une autre gare de la même ville. Lors de l’achat des billets, il faut se faire préciser quelle est la gare de départ.

Les vélos sont laissés la veille du départ dans la petite gare de Chaohu. Les papiers de fret sont réalisés par un employé de la gare. Il semble que le transporteur CRE n’ait pas de bureau près de cette petite gare. Cette fois-ci nous laissons les bagages sur les vélos. La note s’élève à 40 rmb, 5 euros, pour l’ensemble. Le voyage se déroule dans un train à grande vitesse confortable et ponctuel. Le trajet est indirect entre les deux villes. Il y a donc un délai de 2-3 jours pour recevoir les vélos. Lors du transport, nos deux pompes situées sur les vélos sont volées. CRE nous indemnisera à hauteur de 100 rmb par pompe, soit une quinzaine d’euros par article.

Published inNewsTransports

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *