Skip to content

Se faire à manger efficacement

Il s’agit de grandes lignes sur la nourriture que nous avons pu consommer relativement fréquemment. De façon générale, consommer local est moins cher et plus pratique.

Les pâtes et le riz sont deux féculents que nous avons faits disparaître de notre régime quotidien. En effet, ce ne sont pas des aliments efficaces à préparer. Ils requièrent de l’eau bouillante ainsi qu’un long temps de cuisson. Bien qu’il reste possible de finir la cuisson avec l’inertie de l’eau bouillante, nous avons supprimés ces deux féculents.

Ils ont été remplacés par la semoule et le blé noir. La semoule gonfle avec un faible volume d’eau bouillante. La perte en eau est moindre et moins d’énergie est consommée. C’est d’une efficacité redoutable. Pour le blé noir, il suffit de le faire cuire 1 à 2 minutes dans de l’eau bouillante. Ensuite, en couvrant le récipient et coupant le feu, l’inertie cuit le blé en 4 à 5 minutes. Nous avons également fait quelques repas à base de nouilles chinoises déshydratées (Ramen). Le shaker est alors bien utile.

Au petit-déjeuner, une dose de flocons d’avoine sucrée suivie d’un thé permet d’avoir l’énergie ainsi que l’hydratation nécessaire pour une journée de vélo. Leur préparation ne nécessitant que de l’eau chaude, ils sont des plus faciles à préparer.

Published inEquipementsNews

Be First to Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *