Skip to content

Palinka et Rakia, des remèdes à toute épreuve !

Enfin du plat ! Nous profitons des infrastructures le long du Danube pour pédaler le double des distances parcourues au début du voyage. Le vent nous est souvent favorable, la météo devient plus clémente. Le voyage commence réellement alors que la barrière de la langue s’installe. Slovaquie, Hongrie, Croatie, Serbie, Roumanie. On parle allemand ici et là, nos connaissances limitées en slaves nous permettent de demander de l’eau ou notre direction. Le langage des mains reste le plus universel. Malgré tout, c’est une Europe centrale conviviale, accueillante et pleine d’histoire que nous découvrons. En traversant le Danube à Nikopol, nous rejoignons la Bulgarie et avons déjà la Turquie en ligne de mire. Istanbul nous voilà !