Skip to content

« Il est à combien de kilomètres le prochain bled ? »

Après une longue attente à Tbilissi pour récupérer nos visas kazakhs et chinois, nous reprenons la route vers l’Est. Nous pensions devoir surmonter de nombreuses difficultés pour prendre ce fameux ferry reliant l’Azerbaïdjan au Kazakhstan. Finalement, ce fut presque une balade de santé, arrivés à Baku le matin, les billets pour le ferry étaient achetés vers midi et nous quittions Baku en début d’après-midi pour rejoindre le port. En traversant la Mer Caspienne, nous passons en Asie. L’image que nous avions du Kazakhstan s’avéra fidèle à la réalité : une unique route et des steppes à perte de vue. Le ravitaillement devient notre premier sujet de discussion. Suite à un problème administratif, nous sommes obligés prendre un train pour raccourcir notre séjour. Ces 48h de train nous font traverser le désert pour rejoindre une toute autre région du Kazakhstan, bien moins désertique.